BienBiens_BLOG_Article_Pourquoi-je-fais-ca (7)

Pourquoi je fais tout ça?

Ericka So
Ericka So

Consultante Feng Shui traditionnel

Hey bonjour bonjour! 

Heureuse de vous retrouver ici pour un nouvel article. L’automne vient d’arriver à nos portes et je me sens encore en période de transition. L’été me semble si près et j’avoue ne pas être prête à affronter les températures de plus en plus froides. Comme si je voulais vivre dans le déni hahaha! 

Mais cette année, je réalise l’importance des cycles et j’apprends tranquillement à apprécier l’énergie de l’automne. En d’autres mots, apprendre à entrer en relation avec elle plutôt que d’être en opposition. C’est quand même une belle prise de conscience même si je ne suis pas encore 100% à l’aise avec cela. Mais je tente aussi d’intégrer un principe que peu de femmes appliquent: la bienveillance envers moi-même. Chaque pas est important, si petit soit-il. T’es bonne Ericka, lâche pas!

J’avais le goût aujourd’hui de vous partager ma réflexion du moment car j’aime bien l’idée de connecter réellement avec vous et de partager en toute authenticité. Dans mon carnet de notes ce matin, avant de faire une courte méditation, j’avais inscrit: ‘Pourquoi je fais tout ça au fond?’

La question est grosse, confrontante et puissante à la fois. Je pourrais très bien me prendre un emploi à temps plein avec un régime de retraite et arrêter de vivre les montagnes russes de l’entrepreneuriat. Car honnêtement j’ai l’impression d’avoir tellement travailler sur moi au cours des dernières années que j’en suis un peu épuisée.

Cependant quand j’arrête mon mental deux minutes et que je me connecte à l’énergie de mon coeur, la réponse est claire: hors de question de revenir dans les mailles de la matrice. Plus qu’un simple revenu, mon entreprise est pour moi un véritable vecteur d’accomplissement. Et c’est grâce à mes nombreuses heures de travail sur moi que je peux aujourd’hui l’affirmer haut et fort car ce constat ne vient pas de mon mental (ou de mon ego) mais bien de mon coeur. 

Quand je me demande: pourquoi je fais ça au fond? La réponse est: je suis triste de voir autant de gens vivre complètement déconnectés de tout, autant de leur environnement que d’eux-mêmes. Ils vivent sur le pilote automatique en suivant un style de vie qui détruit leur bien-être et la planète. Un non-sens profond. Moi-même j’ai été dans cette situation, prête à tout pour remplir les standards de la société et suivre la ‘bonne’ voie. Un jour, je me suis rendue compte que je frôlais la dépression. 

Sortir de ce mode de pilote automatique n’est pas facile et cela peut être abordé selon différents angles: Développement personnel, soins énergétiques, astrologie, yoga ou… Feng Shui. Car oui, reprendre conscience de la matière qui nous entoure et de l’influence qu’elle a sur nous peut nous permettre de libérer tranquillement des blocages. Bien sûr tout est inter-relié et le Feng Shui ne fait pas tout. Mais il peut être un très bon premier pas dans une démarche pour améliorer son bien-être. 

Dans la philosophie taoïste, nous travaillons beaucoup avec la circulation du Chi, cette énergie vitale qui circule en toute chose, qui nous anime et nous transforme en permanence. Partant de ce principe, nous considérons donc qu’elle relie tout dans un TOUT global. Nous entendons souvent l’expression : ‘nous sommes UN’ en développement personnel. Considérant que le Chi circule partout, en tout et est en constant échange, nous sommes effectivement un gros écosystème.

De manière plus logique, nous pourrions aussi dire qu’à partir du moment où nous vivons tous sur la même planète, nous sommes effectivement sur le même bateau. Un dérèglement dans notre vaisseau peut engendrer de graves conséquences pour tous. 

 

Voir l’humain comme une partie d’un tout plutôt que comme un être au dessus de tout est venu grandement affecté cet équilibre si bénéfique. Car cette affirmation que nous sommes au dessus de tout nous coupe complètement de notre nature profonde. Nous faisons partie de l’écosystème, au même titre que les animaux, insectes, plantes et végétaux. Nous avons tous un rôle, dans une magnifique danse fluide. 

Pourtant nous nous positionnons souvent en séparation, en opposition à cela. Nous exploitons les animaux, nous coupons la forêt, nous asséchons les rivières au nom de la croissance à tout prix. Pour moi, c’est comme de couper la main qui nous nourrit (dans tous les sens du terme). Notre écosystème nous nourrit physiquement et énergétiquement. Nous sommes faits pour entrer en relation avec lui et suivre ses cycles plutôt que de faire à notre tête. Pourquoi y-a-t-il autant de dépression, burn-out, épuisement dans le monde? Car notre mode de vie manque profondément de sens. 

Comprendre les principes du Feng Shui m’a permis de me reconnecter concrètement à l’environnement autour de moi. Comprendre ses vibrations, comprendre ses énergies et apprendre à danser avec elles à mon avantage. Jamais dans le contrôle, toujours dans la fluidité. 

C’est ainsi que cet automne, j’apprends à vivre avec cette saison si nourricière. J’ajoute de la chaleur à ma maison, je crée mon cocon pour l’hiver tranquillement. Je regarde les magnifiques couleurs dans les arbres et je sens le sol mouillé sous mes pieds. Je suis en éternelle gratitude devant toute cette beauté naturelle qui m’entoure et j’apprends à suivre son rythme. Ralentir après un été chaud, à fond de train, avec de longues journées ensoleillées, ce n’est pas si mal au fond. C’est même plutôt bénéfique. Mais ça il faudrait en parler aux patrons d’entreprise. Je suis prête à donner une formation gratuite à tous les politiciens et dirigeants d’entreprise sur les cycles naturels juste pour le bien-être de la planète. 😉 Je suis sérieuse! Car quand on apprend à vivre en harmonie et en fluidité avec notre environnement, on se sent beaucoup mieux et notre planète aussi!